TOP
DU
PORNO
La sélection des meilleurs sites pornos, sexcam et sextoys classés et examinés à la loupe par notre équipe d’experts

La sélectionMedia adulte

  • Le porno, on ne fait pas que le consommer dans une explosion de plaisir : on en parle et on s’intéresse à son actualité aussi et ce sont les médias adulte qui s’y collent. Pas de doigts pégueux ici, ce sont des professionnels, des journalistes ou encore des passionnés remplis de verve qui nous racontent les dessous de ce monde passionnant et mystérieux.

    Quels sont les meilleurs sites d’information sur le X ?

    Les droits à l’information et d’informer existent pour la politique, l’économie, la culture et bien d’autres domaines. Alors pourquoi pas la sphère de l’adulte ? Il n’y a aucune raison que les coulisses de cette industrie et de ses ramifications financières, artistiques et indépendantes ne soient pas couvertes par des journalistes, blogueurs et autres plumes friandes de connaître et de partager l’actualité et les secrets de ce milieu.

    Il y a différentes façons de parler du porno. Parmi les sites les plus connus, il y a les anglophones comme Xbiz, AVN Media, IAFD, Fleshbot, le regretté PopPorn. En France, les médias adulte se battent un peu en duel, ils ne sont pas nombreux. Il y avait Hot Vidéo, qui est devenu une plateforme VOD suite à son rachat par Jacquie & Michel. Mais il reste Union, Le Tag Parfait, La Voix du X et des blogs plus confidentiels comme Buzz Porn.

    La pornographie, c’est un business

    Chaque média a sa façon de traiter le milieu du X. AVN Media et XBiz sont les références américaines dans le domaine de l’information sérieuse. XBiz, comme son nom l’indique, propose des news sur l’environnement économique, l’angle est business et les dossiers sont toujours très intéressants sur les personnes qui se cachent derrière les studios ou les entreprises reliées comme celles qui s’occupent de l’affiliation, du marketing, de la représentation publique des porn stars, etc. AVN Media se base davantage sur les personnes en haut de l’affiche, les performeuses et les performeuses, les nouveaux studios, les dernières sorties les plus séduisantes.

    Ces deux médias organisent régulièrement des événements comme des cérémonies de prix, les XBiz Awards et AVN Awards, afin de mettre en avant les éléments les plus remarquables du porno américain. Ils font aussi des conventions où chaque studio peut avoir son stand et où les porn stars peuvent rencontrer leurs fans. Ce sont un peu les sources officielles du X U.S.

    Fin du ton décalé dans l’actu porno

    Fleshbot a un héritage davantage blog, à une époque le site publiait des interviews et avait un ton très intéressant, mais la ligne éditoriale est désormais axée sur le divertissement et les articles sont des collections de gifs, de gossips sur des célébrités mainstream, des vidéos qui valent le coup d'œil et des articles plus ou moins sponsorisés. Ce changement est dû à la vente de ce média qui faisait partie de l’univers Gawker Media. Ainsi, il n’y a plus grand-chose d’original et décalé en anglais et par écrit, le ton acerbe et cynique de PopPorn a définitivement disparu, leur blog autrefois si drôle n’est plus qu’un catalogue de vidéos.

    La légèreté de ces sites d’actu n’existe plus vraiment. Est-ce dû à une prise de conscience de la dureté du monde extérieur sur le porno et des problèmes auxquels font face quotidiennement les travailleurs du sexe ? On ne sait pas bien, mais il reste très peu d’endroits où on peut rigoler autour du X.

    Qu’en est-il des sites d’info en France ?

    La situation est un peu identique dans l’Hexagone. Les magazines d’actualité et d’information sur le porno ne sont pas légion. Hot Vidéo, depuis son rachat par le groupe J&M, a perdu toute sa partie journalistique. Plus d’articles, plus de reportages sur les tournages, plus de pastilles vidéos avec des actrices. Ce qui a fait le succès et la légende de la publication sur le Web a disparu. La version papier existe encore (pour combien de temps ?) avec davantage d’éditorial.

    La Voix du X a pris la place laissée vacante par Hot Video, car ils font parti du même groupe. Ils ont recyclé certains journalistes et complété avec des pigistes qui écrivent des articles sur des infos insolites en lien avec la sexualité. Il y a des interviews de porn stars menées avec un ton qui n’appartient qu’à eux, comme si Jean-Marie Bigard parlait de cul. Ils traitent également beaucoup de libertinage, tout comme Union, la référence dans le domaine.

    Dans un autre style, plus bobo et parfois ampoulé, il y a Le Tag Parfait. Au démarrage, il s’agissait d’un blog de potes pour s’intéresser au porno de manière décalée, à la façon de PopPorn. Puis, le site a évolué pour se faire l’écho de news paru aux États-Unis et pour interviewer les actrices de passage à Paris. Du bricolage, mais une certaine rigueur dans le traitement de toutes les facettes du porno. D’abord tourné vers le mainstream, le Tag s’est ouvert sur le milieu indé, qui a pris de plus en plus de place dans la ligne éditoriale. Cam, Amateur Pornhub, films artistiques ou queer, ces nouvelles écoles du X trouvent une place de choix chez eux.

    Pour le reste, les sites de médias adulte sont soit des blogs ou des catalogues qui recensent les CV des performeurs comme IMDB pour le cinéma mainstream. L’écrit perd de plus en plus de place après le virage audio et vidéo qui a eu lieu à la fin des années 2010. Désormais, les podcasts et quelques chaînes Youtube prennent de l'importance sur la toile des médias adulte.

Retrouvez nos meilleurs sites de Media adulte