TOP
DU
PORNO
La sélection des meilleurs sites pornos, sexcam et sextoys classés et examinés à la loupe par notre équipe d’experts

La sélectionPorno Français

  • Vous croyez connaître l’histoire du porno français, mais elle risque de vous étonner. Elle ne se résume pas à Jacquie & Michel et Marc Dorcel. Il y a bien d’autres aspects moins connus et surtout un futur brillant qui se prépare avec la nouvelle génération de pornographes.

    Retour sur l’histoire de la pornographie

    La pornographie est une représentation obscène de la sexualité. La définition du Littré ajoute qu’elle n’a pas de préoccupation artistique (ce qui est, bien entendu, très discutable) et qu’elle vise à l’excitation du public (là, le consensus peut se faire sans trop de remous). Peu importe le support, le public qui lit, voit, vit, expérimente ce genre transdisciplinaire se verra entraîner dans une humeur sexuelle qu’il aura du mal à réfréner, avec l’envie de se toucher, si l’œuvre est réussie.

    L’indécence représentée a dû débuter dès que les humains ont su faire preuve d'abstraction et qu’ils ont commencé à fabriquer des choses qui pouvaient inspirer un certain désir. Aucun dessin classé X dans les grottes de Lascaux ou de Chauvet. Mais plus tard et en dehors de France, il y a des peintures rupestres plutôt explicites datant de 30 000 et 20 000 ans avant notre ère. L’Homo Erectus a pu se toucher l’érection devant ces dessins, ces gravures, mais personne n’en est sûr.

    Bien plus tard, des preuves plus tangibles montrent que la pornographie prend une belle part dans les œuvres. Ronsard et Rabelais ont ponctué leurs poèmes et récits de moments de sexualité crue. Ensuite, les libertins comme Sade, Diderot, Laclos, Monbron, Andréa de Nerciat ou Latouche ont révolutionné la littérature érotique. Puis, Flaubert et Baudelaire excitent leurs lecteurs et la censure. Apollinaire, Louÿs, Aragon, Radiguet, Colette, Genet, Anaïs Nin reprennent le flambeau pour choquer les esprits puritains. Ces récits sont parfois interdits, mais de bien plus sauvages circulent sous le manteau et ce genre attise la curiosité. Tout le monde veut en lire, mais la société le rejette.

    Dès les premiers daguerréotypes, le nu pas simplement artistique existe. Avec les frères Lumière et leur cinéma, les films obscènes font aussi leur apparition. Les gens n’ont pas attendu pour se faire plaisir. Avec le temps, les images animées deviendront la façon la plus répandue de consommer de la pornographie, c’est le cas de nos jours.

    Le porno français fait ses débuts

    Il existe moult scènes érotiques datant des premiers âges du cinématographe, ce sont les films de maison close. Des jeux très excitants à deux, à plusieurs, explorant l’homosexualité et la bisexualité. Des traces sont visibles sur les tubes. Mais il faut arriver aux années 60 pour que la pornographie comme elle est connue aujourd’hui fasse ses débuts. Les revues, les films, les cinémas pornos font leur apparition, toujours plus nombreux, choquant et passionnant les foules. Les pays régissent la diffusion de ces œuvres chacun leur tour. La loi française promulgue le classement X des films pour adulte en 1975 sous la présidence de Valéry Giscard d’Estaing. Elle ajoute une taxe élevée, ressemblant à s’y méprendre à une sanction, pénalisant ce genre par rapport au reste de la production cinématographique. Jusque là, les producteurs voyaient la vie en rose, Emmanuelle était projeté en salles avec un immense succès. C’était l’âge d’or du X français. Désormais, ils sont cantonnés à des salles spécialisées.

    Jean-François Davy est une figure de cette époque, il est réalisateur et donne une certaine ambition artistique à son cinéma obscène. Il invente le porno d’auteur. Parmi les grands noms de cette période, Gérard Kikoïne, Paul Vecchiali, Patrick Aubin, Burd Tranbaree, José Bénazéraf, Frédéric Lansac sont derrière la caméra. Devant la caméra, il y a comme acteurs, Dominique Aveline, Richard Allan, le célèbre Alban Ceray (sosie officieux de Bernard Pivot), Jean-Pierre Armand qui tiennent le haut de l’affiche aux côtés des belles actrices qui ont fait fantasmer vos grands-parents. Parmi les plus marquantes, il y a évidemment Brigitte Lahaie, mais aussi Marilyn Jess, Cathy Stewart, Sylvia Bourdon, Désirée Cousteau et Claudine Beccarie.

    Tous ces films ont des titres évocateurs. Parties fines, Je suis une belle salope, Porno roulette, Bordel SS, C’est la fête à mon cul, Veuves en chaleur, Les grandes jouisseuses en sont quelques exemples. Ils sont filmés sur pellicule et diffusés dans des salles spécifiques. Mais les années 80 vont amener un grand chamboulement.

    L’arrivée de la VHS et de Canal+ bousculent le X français

    La démocratisation du magnétoscope et l’arrivée de Canal+ en 1984 et de son rendez-vous du premier samedi du mois sonnent le glas des salles de cinéma X. Les VHS investissent les foyers et les sociétés de diffusion ne se privent pas d’éditer les films olé olé dans ce format. C’est ainsi que débute la fameuse histoire de la cassette de papa cachée dans un tiroir. D’un autre côté, Canal+, la chaîne cryptée, décide de s'engager financièrement en diffusant une fois par mois une œuvre du genre. Les sex shops se développent et deviennent également un nouveau lieu de consommation du X.

    Concurrent de René Chateau à l’époque du 35 mm, Alpha France distribuait et produisait des films pour adultes. Francis Mischkind en était le créateur et patron. Il avait son propre réseau de salles suite à la loi 1975. Puis avec le changement de consommation, intégrant le foyer des Français, la société réédite son catalogue. Mais le milieu se métamorphose, la concurrence se fait plus vive. Marc Dorcel se met à produire des films. Il a débuté dans la publication d’ouvrages et de romans-photos érotiques. Sa société va grossir et devenir un acteur majeur du secteur. Alpha France se transforme en Blue One et continue à satisfaire le public. Colmax rejoint la liste des productions pornos dans les premières années de la décennie 80.

    Dans les années 90, le matériel pour filmer devient plus léger, la VHS a vraiment envahi la France et ce nouveau marché est prolifique. De nouvelles personnes arrivent pour faire un cinéma différent, plus amateur, avec moins de scénario et de mise en scène. C’est un premier pas vers le gonzo qui fera fureur quelques années plus tard. Laetitia et HPG représentent bien ce nouveau style ; proche des gens, ils vont faire tourner le voisin et la voisine, cette proximité n’existait pas auparavant. David Caroll, Patrice Cabanel font aussi dans le pro-amateur.

    John B. Root défend de son côté un porno scénarisé avec des moyens, qui a une ambition artistique. Il écrit, réalise et produit ses films. Alain Payet, réalisateur, est également de cette école. Il a traversé les âges du X et continue l’œuvre des pionniers en travaillant pour Dorcel et Blue One.

    Le star-system commence dans le milieu. La cérémonie de récompenses créée par le magazine Hot Video, les Hot d’Or, se tient en marge du Festival de Cannes et les soirées sur la Croisette sont célèbres et réputées. Laure Sainclair, Draghixa, Tabatha Cash, Zara Whites font partie des figures emblématiques de l’époque. Du côté masculin, Christopher Clark et Rocco Siffredi restent dans les mémoires.

    Avec les années 2000, Dorcel se développe de plus en plus et s'impose comme incontournable dans le paysage. Il se partage avec Blue One les plus grosses parts du gâteau. Fred Coppula fait connaître Clara Morgane et son copain Greg Centauro. Elle deviendra LA star du X que tout le monde peut citer. Mais les adeptes se souviennent parfaitement de ses collègues. Il y a Estelle Desanges, Katsuni, Tiffany Hopkins, Ovidie, Mélanie Coste, Nina Roberts, Nomi, Yasmine, Océane, Delfynn Delage, Fovéa, Coralie Trinh Thi, Dolly Golden et bien d’autres. Les acteurs se comptent sur les doigts d’une main, Phil Hollyday, Ian Scott, Titof, Greg Centauro sont de tous les tournages. Manuel Ferrara fait aussi partie de cette génération, mais il partira aux États-Unis faire carrière.

    Parallèlement, les réalisateurs et producteurs français émigrent en Europe de l’Est, terre de jolies femmes, qu’ils vont recruter pour des tournages. Rocco Siffredi, Christopher Clark, Pierre Woodman usent et abusent de ce nouveau territoire et corne d’abondance pour leurs castings plus ou moins sauvages. Ce déferlement à Prague et Budapest principalement fait débat quant aux conditions de travail des jeunes femmes.

    L’arrivée des tubes bouleverse le marché français

    Avec les tubes, le porno devient gratuit dans la tête des consommateurs et cela va changer beaucoup de choses à l’échelle de l’Hexagone et à l’international. Désormais, il suffit d’un ou deux clics pour trouver la scène idéale. Le piratage, comme en musique, devient banal et les revenus des productions s’effondrent. La vente des VHS et DVDs baisse et beaucoup d’acteurs du marché vont arrêter ou chercher des moyens de survivre.

    À cette époque, un site amateur où des libertins, pour la plupart, s’exhibent fait florès. Il s’agit de Jacquie et Michel. En 2007, après avoir donné l’opportunité aux couples d’afficher leurs photos et vidéos sur Internet, ils se lancent dans le porno. Mais attention, ils ne produisent pas, ils achètent les scènes à des réalisateurs qui tentent de continuer à travailler malgré la crise due aux tubes. J&M paie peu par rapport aux anciens tarifs, le travail est donc souvent bâclé et le résultat est du X pro-amateur assez simple et peu recherché. Le public adore et ils font rapidement fortune, devenant des concurrents sérieux de Dorcel, dernier résistant de l’ancienne époque avec son porno chic. Il n’y a plus d’actrices phares, de vedettes, juste des amatrices qui vont multiplier les scènes pour un maigre salaire et disparaître peu après. Elles n’ont plus que des prénoms d’ailleurs.

    Faire du pro-amat ou partir à l’Est, les choix de carrière dans le X sont restreints. Cependant, certaines arrivent à travailler en France, sans pour autant gagner suffisamment pour vivre. John B.Root a lancé son site perso et un petit vivier de productions continue de tourner (ils font souvent une série de plusieurs scènes dont certaines seront vendues à J&M et les autres exploitées sur leur propre site). Dorcel offre des contrats d’exclusivité à certaines jeunes femmes voulant devenir star comme Clara.

    La meilleure option reste cependant de voyager : Prague, Budapest, Berlin, Londres, Barcelone, la tournée européenne est de rigueur pour vivre de son métier quand on est une performeuse X et cela ne suffit pas la plupart du temps. Angell Summers, Nikita Bellucci, Jade Laroche, Cecilia Vega, Lou Charmelle, Charlotte de Castille, Adrianna Laurenti sont des noms qui marqueront ces années.

    La relève du porno français est sur les tubes

    Après le porno de mauvaise qualité de J&M, une nouvelle vague d’amateurs débarque sur les tubes. Pornhub a mis en place dans les années 2010 le programme Model qui rémunère les couples, femmes et hommes y souscrivant. Il s’agit de télécharger leurs propres réalisations sur le site. Comme sur Youtube, Pornhub partage ses revenus publicitaires. Cette manne financière n’est pas énorme si les pornographes n’accumulent pas énormément de vues. Mais s’ils sont très populaires et qu’ils collectionnent les millions de visionnages, le chèque grossit conséquemment. Plusieurs carrières se lancent ainsi.

    Débutant un peu au hasard, juste par envie et passion de l’exhibition, les couples, les camgirls et les autres vedettes de ce genre nouveau deviennent professionnels par la force des choses. Ils sont connus des Internautes qui attendent leur prochaine scène comme d’autres attendent la prochaine vidéo de Norman ou Cyprien.

    Hors du système institutionnel, ils profitent de la popularité des tubes pour gagner une audience et de l’argent. Il s’agit d’une adaptation du milieu. Là où les vieux de la veille râlent sur leurs belles années à jamais disparues, les jeunes du X font avec les outils à disposition : Pornhub, ManyVids, Snapchat, Onlyfans. Comme quand la VHS a apparu, ils prennent le pli et laissent sur la bande d’arrêt d’urgence celles et ceux qui ne s’approprient pas aux changements. Même si ces transformations sont dues au piratage.

    Parmi les pionniers du Pornhub des amateurs en France, il y a Monsieur Cronos et Philyra, Anna Furiosa, Leolulu qui sont devenues les premières vedettes internationales du cru, Louise et Martin, Alice Coquine, Luna & James, Sextwoo, Linoo Amors et bien d’autres à venir.

Retrouvez nos meilleurs sites de Porno Français