TOP
DU
PORNO
La sélection des meilleurs sites porno, sexcam et sextoys classés et examinés à la loupe par notre équipe d’experts du porn.

La sélectionPorno MILF

  • Halte au jeunisme ambiant ! Le porno ne cesse de glorifier la “MILF”, cette icône de la maturité sexuelle qui excite les babysitters, les students et les teens.

    MILF, pour Mother I’d Like to Fuck, un fantasme garanti NSFW. La MILF n’est pas née avec les porno-tubes. C’est une obsession vieille comme le monde qui nous ramènerait presque au complexe d’Oedipe. Mais limitons-la à l’apparition en 1968 (année libertaire) de la légendaire Mrs Robinson, la provocante quinqua du film culte Le Lauréat, et remémorons-nous les exploits de toutes ces daronnes qui ont chevauché l’univers du X par la suite : Nina Hartley, Brandi Love, Julia Ann, Kendra Lust, Lisa Ann, Kelly Madison, India Summers, Veronica Avluv, Anika Allbrite, Zoey Holloway...La force de la MILF c’est d’être parvenue à investir culture mainstream et porn culture, de la saga American Pie (remémorez vous la mère de Stifler) aux vidéos de YouPorn. Le stéréotype perdure, celui d’un idéal de la féminité. La plupart du temps, la « mère que j’aimerais baiser » affiche un décolleté plongeant, des jambes puissantes, des seins énormes, revendique une sexualité vorace et ponctue ses phrases de sous entendus graveleux. Le fap fonctionne avant même le strip tease : les gestes plein d’assurance de la MILF révèlent déjà mille antérieures expériences au lit.

    Au sommet de la Porn Valley, la MILF avoisine le champ du « taboo ». Figure libidineuse ancrée dans l’imaginaire pop - des teen movies  à Desperate Housewives - la Mère est un symbole universel, personnage périphérique au « fakecest » ou step-porn - ce X qui unit (faux) frérots et (fausses) soeurettes. Associée aux tags “teacher” et confrontée à de beaux éphèbes, quand elle ne câline pas de jeunes babysitters dans des scènes lesbiennes de Girl on Girl,  la MILF est une prof du cul qui fait bander les teenagers de la galaxie porno et dépucèle les néophytes. Cette MILF, on l’affuble de divers sobriquets, de « mature » à « cougar ». Quand la MILF monte d’un grade, elle devient une GILF. C’est par exemple le cas de l’emblématique Nina Hartley, qui a investi l’industrie du X il y a déjà plus de trente ans. Mais c’est le plus souvent le tag « granny » ou « grandma » qui en terme d’usage vient supplanter cet acronyme.

    Ironie : il n’est pas rare qu’elle ait quasi le même âge que la performeuse dite “student” à qui elle prodigue un cunnilingus. Car dans le X, on peut avoir trente ans et être une MILF. Des visages, maman en a mille : mère de ton meilleur pote, de ta petite amie, belle-mère, mère tout court dans les séquences de step porn. Les tubes sont plein à craquer d’odes à ces charismatiques madones, volontiers vulgos et hardcore. Citons les prods spés les plus excitantes, dont l’audience surpasse aisément les dizaines de millions d’abonnés : MomPOV, Pure Mature, Mommy Blows Best, Moms Teach Sex, Pure Taboo. Du reste, de Brazzers à Sweetheart Video en passant par Backroom Casting Couch et Twistys, la MILF est partout. Cherchez-la, aimez-la.

    La MILF résiste aux tendances et ne manque pas de les investir, comme si elle était l’avenir du X. Face aux blockbusters du porn, son charme est d’autant plus valorisé au sein de productions plus naturalistes, ne la réduisant pas forcément aux tags « big boobs » et « teacher ». Au gré de vidéos plus indépendantes, la mère de famille dévoile, loin des éjaculations faciales abondantes, cette beauté qui doit beaucoup à sa longévité. Car si la génitrice captive autant les foules c’est parce qu’elle est toujours source de récits qui dépassent le caractère explicite de l’image. Derrière la baise, il y a un corps, accablé et fier, qui a vécu et raconte autant d’histoires qu’un bon roman. Des productions comme celles du site Beautiful Agony ne manquent ainsi pas de mettre en avant le plaisir des femmes matures. Au fil ce des expériences plus érotiques que pornographiques, la caméra en plongée capte la jouissance en temps réel des « desperate housewives », dont l’érotisme surpasse de loin les agitations des teens. Sous l’aspect bassement mercantile, on se rappelle que l’amour n’a pas d’âge.

    Mais le Dad I'd Like to F*** alors ? Il existe bel et bien et n’est pas si différent de la MILF, puisqu’objet de fantasmes purement hétéros. Le plus souvent, il s’énamoure de jeunes étudiantes, de lolitas diverses, de baby sitters, de « belles-filles » et autres lointaines histoires de famille. Le tag n’est pas franchement paritaire, puisque ce sont encore une fois les lubies du mec qui priment : même en l’inversant, le tag DILF(ou FILF)  décline à peine les fantasmes de son pendant féminin. Avec ses cinquante quatre ans au compteur, un performer comme Rocco Siffredi pourrait être perçu comme le « daron que j’aimerais baiser » parfait. Autoritaire, grand, pourvu d’une estimable expérience de fucker et d’un énorme sexe, Rocco conjugue les atouts de la MILF au masculin. Sur sa chaîne Pornhub, il enchaîne cunnilingus et doggystyle en compagnie des jeunes Gina Gerson, Kiera Winters, Delia Pence, et autres « euro teens » dans la fleur de l’âge. Aujourd’hui, force est de constater que la MILF est exploitée jusqu’à plus soif, investissant même le champ des comédies romantiques françaises (de 20 ans d’écart avec Virginie Efira et Pierre Niney au MILFs d’Axelle Lafont). Mais le concept de DILF, lui, reste encore à questionner.

Retrouvez nos meilleurs sites de Porno MILF