TOP
DU
PORNO
La sélection des sites porno, sexcam et sextoys classés et analysés à la loupe par notre équipe d’experts. La porte d'entrée du porn en France.

La sélectionSnapchat Porno

  • L’appli jaune au petit fantôme a révolutionné la façon de communiquer pour beaucoup d’utilisateurs de smartphones depuis sa création en 2011. Snapchat permet d’envoyer des photos, vidéos et textes qui disparaissent après les avoir vus. La discrétion est donc son avantage numéro un et sa popularité tient beaucoup à cette fonctionnalité. En effet, quoi de mieux qu’envoyer des nudes qui s’évaporent ensuite ? Une partie du succès de Snapchat est indéniablement dû à cette nouvelle façon d’envoyer des sextos. Plus de traces, juste du plaisir. Alors évidemment, le monde du porno s’en empare rapidement.

    Le Snapchat public

    Au commencement, la censure n’est pas très forte. Les porn stars, les amatrices, tout le monde utilisent Snapchat selon son bon vouloir et les nudes sont fréquents. Le NSFW est partout. Les voyeurs assoiffés de porno recherchent les comptes les plus chauds et ils en trouvent quelques-uns pour étancher leur désir. C’est assez facile, des listes circulent sur des forums, les sites font des tops et les potes s’échangent les meilleurs plans entre eux. Puis l’appli gagne en popularité et sa cotation en bourse devient de plus en plus importante, surtout depuis qu'Evan Spiegel, le créateur, refuse une offre mirobolante de la part de Facebook. À partir de là, la censure commence à sévir.

    Les comptes qui postent de la nudité en public sont supprimés. Les porn stars comme Luna Star sont plusieurs fois bannies de l’appli. Dur de teaser son audience, souvent massive, tout en restant SFW. Il faut en montrer assez, tout en ne provoquant pas les dénonciations qui mèneraient à la disparition. Comme Instagram, Snapchat est devenu rapidement une plateforme majeure pour les performeurs adultes afin d’entretenir leur image. Dans l’ère des social medias, il est important de continuer à se représenter en dehors des scènes pornos ou autres activités. La vie privée (ou presque) est mise en scène pour le plaisir des fans. Mais il est difficile de mesurer son succès quand Snapchat vous vire. Alors, au fur et à mesure, la nudité s’est raréfiée en accès gratuit. Il fallait aller chercher plus loin pour satisfaire son œil avide de chair et de formes.

    L’invention du Snapchat Premium

    Vu que les comptes publics sont en danger, les filles créent des comptes privés, secrets. Elles filtrent l’accès à certains utilisateurs et fans. Avec des gens de confiance, pas de signalement à redouter (en principe). Et puis, les stories non publiques ne risquent pas la censure de toute façon. Alors le cadenas est enclenché, il devient même systématique, plus personne ne prend le risque d’exhiber un téton ou davantage.

    Ces comptes privés se retrouvent être payants. Le Premium Snapchat est inventé. Contre une participation pécuniaire, vous ouvrez le cadenas et vous pouvez mater toute la beauté de votre porn star ou amatrice préférée. Vous êtes proches tout en restant dans le virtuel, vous avez accès au chat, vous pouvez commenter ce qu’elle montre et si elle a dû du temps, elle vous répondra. Cette proximité est un nouveau pas dans la relation à la performeuse, les réseaux sociaux permettent ce rapprochement et c’est quelque chose qui se monnayent fort bien.

    Lena the Plug est une personnalité d’Internet, certains la disent Youtubeuse, mais les vrais la connaissent pour son Snapchat. Elle a été une des premières à vivre un fort succès en vendant son Premium. La jeune femme habitant les États-Unis a créé un site à son nom pour gérer les inscriptions et récolter la monnaie. Elle fait des stripteases, mais surtout des threesomes avec son mec et des jeunes femmes qu’elle recrute en passant des annonces sur son Twitter. Le programme est fort excitant et sans connaître le nombre d’abonnés, il est très probable qu’il soit très important, voire colossal.

    D’autres filles utilisent des cagnottes personnelles pour recevoir le montant de l’inscription. Cette solution est aventureuse, car les équivalents du Pot Commun ou même Paypal rechignent aux transactions reliées au porno et à la nudité. Ça peut vite mal tourner et l'argent est perdu.

    Fancentro, la plateforme référence

    Les petits malins des start-up ont tenté de répondre à la problématique des transactions bancaires pour s’abonner à un Premium, ils ont réalisé des plateformes qui encaissent les fans et redonnent l’argent aux Snapchatteuses. Ils n’oublient évidemment pas de prendre une bonne commission. Mais ces sites facilitent vraiment le travail des utilisatrices. Fancentro est l’une d’entre elles (c’est la principale). Elle est issue de Modelcentro, une plateforme qui offre la possibilité de créer rapidement un site personnel pour les modèles.

    L’équipe derrière a eu la bonne idée de prendre le train du Snapchat privé et avec une bonne dose de marketing, ils ont acquis une place prépondérante sur le marché. Les pornstars utilisent leur solution, il y a Lana Rhoades, Kendra Sunderland, Eva Lovia, Bonnie Rotten, Sophie Dee, Mia Malkova, Jessy Dubai, Bailey Jay, Nancy Ace, Lela Star, Valentina Nappi, Jessa Rhodes, Chanel Santini, mais aussi Miss Banana, Ginger Banks, Homemade18, Leolulu et même Brazzers.

    Grâce au site, les utilisatrices savent qui ajouter, qui retirer selon les formules d’abonnement. En effet, le choix existe, vous pouvez vous abonner au mois, pour une période de 3 mois avec une ristourne ou même à vie. Ainsi, la gestion des followers est facilitée.

    Un nouveau train est en route et il est sur les rails d’Instagram, puisqu’il existe désormais des Instagram privés. Depuis une mise à jour du début 2018, Snapchat a perdu beaucoup d’intérêt auprès de ses utilisateurs, l’ergonomie de l’appli n’est plus très pratique et beaucoup de gens se tournent vers Instagram, le nouvel eldorado des comptes Premium.

Retrouvez nos meilleurs sites de Snapchat Porno