TOP
DU
PORNO
La sélection des meilleurs sites porno, de sexcam et de sextoys analysés à la loupe 🔎 par notre équipe d’experts 🕵🏻‍♂️. La porte d'entrée du porn en français.

We Live Together

Visitez We Live Together
Les Plus
  • Valeur sûre du “porno lesbien hétéronormé”
  • Des tags émoustillants comme il faut
Les Moins
  • Du porn stéréotypé jusqu’aux pieds
  • Fan de Ersties s’abstenir
On aime :

On doit ce site de pornographie lesbienne aux cadors de Reality Kings. Comme vous vous en doutez, on est loin du naturalisme indé-sexy de Girls Out West.

Reality Kings, vous visualisez ? Aux côtés de Brazzers, l’un des mastodontes du porn, qui, comme tout géant, ne fait pas dans la dentelle. En lançant en 2003 sa channel de productions exclusivement “girl on girl”, RK n’avait certainement aucun désir de changer les normes. Non, tout est dans l’accroche du site : “We are girls that love to eat pussy and We Live Together!” (ok, vu). Ceux qui se lassent un peu des faps de SweetHeart Video, Girlfriends Films et Girlsway pourront varier les plaisirs. Couettes, collocs, petites culottes, fingering, longues chaussettes de teenagers, threesome polissons entre copines, anulingus et poom poom shorts sont de mise.

We Live Together a le blaze d’un site de porno éthique, féministe et queer, et c’est trompeur : il s’agit surtout du surfer sur les codes classiques du “porno lesbien conçu par des mecs”, comme on pourrait l’appeler, ce porn saphique fait de léchouilles baveuses, de rires qui se traînent, de gémissements sonores et autres cunis interchangeables. Rassurez-vous cependant, “WLT” est super ludique quand il se joue des stéréotypes désuets et des fétichismes de tout poils, du gaming (“Gamer Girls” avec Evelin Stone et Jeni Juice) au catch (“Wrestling Fuck Buddies” avec Ella Knox et Skylar Snow), des pom pom girls coquines (“Give Me An Oh” avec Selena Sosa et Amber Gray) aux séances de gym où les yoga pants trop moulants feront la joie des fans de Véronique et Davina (“Like My Tights” avec Jade Amber et Pressley Carter). On ne change pas une équipe qui gagne, et les tags qui déboulent d’un pussy licking à l’autre en témoignent : strap-on, dildo, leather, panties, oil, massage, n’en jetez plus ! WLT, c’est comme le film d’action du dimanche soir : gros, gras, un brin junk, mais pas mauvais. Le tout pour 29,90 $ par mois.