TOP
DU
PORNO
La sĂ©lection des meilleurs sites porno, de sex cam et de sextoys analysĂ©s Ă  la loupe 🔎 par notre Ă©quipe d’experts đŸ•”đŸ»â€â™‚ïž. La porte d'entrĂ©e du sexe en France.

La sĂ©lectionđŸ’â€â™€ïžAmateurs Pornhub đŸ’â€â™‚ïž

  • Les amateurs Pornhub ont rĂ©volutionnĂ© le porno, rien que ça. Ils ont suivi l’élan donnĂ© par les camgirls qui montraient qu’on pouvait faire de l’argent sur Internet en ne passant pas par les voies acadĂ©miques du genre. Pas besoin de studio, pas besoin de cĂ©der ses droits d’image Ă  un tiers, le streaming gratuit de sexcam a ouvert une porte dans laquelle les tubes se sont engouffrĂ©s pour en faire un large portail de libertĂ© et de crĂ©ativitĂ©. Jenny Blighe, Lindsey Love, Danika Mori, Leolulu font partie des amateurs les plus connus sur Pornhub.

    Les tubes ouvre Ă  la culture porno

    Les tubes pornos ont dĂ©barquĂ© pour accueillir, sans vraiment en assumer la responsabilitĂ©, des contenus illĂ©gaux, principalement interdit au moins de 18 ans. Youtube Ă©tait aussi une terre de piraterie Ă  ses dĂ©buts. Ces plateformes oĂč chacun pouvait (et peut toujours) uploader ses vidĂ©os XXX prĂ©fĂ©rĂ©es, chopĂ©es sur un torrent ou un vieux DVD, ont gagnĂ© en popularitĂ© et sont devenues incontournables, inventant ce que l’on appelle de nos jours le porno gratuit.

    Cette accessibilitĂ© illimitĂ©e Ă  des films et scĂšnes a donnĂ© la possibilitĂ© Ă  tout un pan des internautes d’acquĂ©rir une solide culture X et de dĂ©couvrir de nombreux artistes du cul qu’ils n’auraient jamais connus sans l’indĂ©licatesse de ces utilisateurs peu scrupuleux et manquant de respect Ă  la sacro-sainte propriĂ©tĂ© intellectuelle.

    Les opĂ©rateurs rĂ©guliers ont perdu de l’argent, c’est ce qu’ils disent. Depuis l’apparition des tubes, le chiffre d’affaires diminue et les carriĂšres ne sont plus aussi dorĂ©es qu’auparavant. Depuis 2006, ce serait la crise dans le X. Dans la Porn Valley en Californie, chez Dorcel en France et partout ailleurs, les vendeurs de DVDs ne font plus recette et ceux qui ont pris le tournant Internet se plaignent quand mĂȘme. L’arrivĂ©e d’Internet a chamboulĂ© tout ce petit monde et, comme dans l’industrie musicale, le piratage a fait de vrais dĂ©gĂąts.

    Les tubes sont donc des Ă©lĂ©ments perturbateurs, qui avec le contenu volĂ©, ont fait baisser les revenus du porno mainstream. Les noms des coupables : Xtube, Youporn, Pornhub, Xhamster, Xvideos, Xnxx et bien d’autres. VoilĂ  ce que l’histoire Ă©crite par les gens du milieu traditionnel voudra que l’on retienne de l’apparition des plateformes X Ă  partir de 2006.

    Les amateurs utilisent les tubes

    Les vidĂ©os piratĂ©es sont plus que prĂ©sentes sur les tubes. Personne ne peut le nier. Mais les contenus amateurs existent et ces plateformes Ă  la large audience ont intĂ©ressĂ© dĂšs le dĂ©but les exhibitionnistes en tout genre et autres adeptes de porno fait maison. Avec la possibilitĂ© d’upolad des vidĂ©os sans restriction, les couples, femmes et hommes ont profitĂ© de l’opportunitĂ© pour se montrer sans gĂȘne, ressentir le frisson de s’afficher Ă  poil et en vidĂ©o sur le grand Internet.

    Xhamster est notamment une place forte de ces amateurs intrĂ©pides, avec une communautĂ© des kinks et fĂ©tichismes assez fournie. Ils explorent les limites et font du porno de niche ; les combinaisons latex, les entraĂźnements de sissy, les choses sortant de l’ordinaire y ont leur place. Les couples libertins Ă©galement ont trouvĂ© un moyen de se faire connaĂźtre et de rencontrer des partenaires. Dans cette configuration, l’argent n’est pas Ă  l’ordre du jour, il s’agit de vivre le X sans en faire une carriĂšre, une maniĂšre d'exprimer sa sexualitĂ© en toute libertĂ© et sans horizon pĂ©cuniaire. Un peu comme sur GoneWild.

    Les amateurs Pornhub redonnent du souffle au porno

    Mais tout le monde n’est pas un simple couple de Besançon voulant pimenter sa vie sexuelle. Le X est un moyen de gagner de l’argent comme un autre, et tant qu’à s’afficher en train de baiser sur Internet, autant en retirer un peu de profit, car la sociĂ©tĂ© juge assez mal ce genre de comportement (malheureusement). Alors, en 2013, Pornhub, devenu une plateforme incontournable (et figure de proue de l'omniprĂ©sent MindGeek) pour mater du porno, pense Ă  crĂ©er quelque chose qui s’avĂšrera rĂ©volutionnaire : l’Amateur Payment Program, renommĂ© en 2018 le Model Payment Program. Le principe est inspirĂ© de ce que fait Youtube avec ses propres vidĂ©astes. Il s’agit de partager le revenu publicitaire.

    Les amateurs, vidĂ©astes, cam models et autres qui Ă©taient dans leur coin rappliquent alors rapidement sur Pornhub et y postent leurs plus belles vidĂ©os ; les vues s’enchaĂźnent et pour les plus populaires l’argent s’accumule. VoilĂ  une maniĂšre innovante et pratique de rentabiliser ses productions personnelles ou mĂȘme de se lancer. En effet, le tube propose une audience massive, un hĂ©bergement sans coĂ»t et un revenu. Participer au programme Ă©vite les dĂ©penses liĂ©es Ă  la crĂ©ation et l'entretien de son propre site,  et cela permet de vendre tout de mĂȘme les vidĂ©os sur des plateformes de clips payants. La solution semble idĂ©ale et jusqu’ici il y a eu peu de déçus.

    Mais le succĂšs ne vient pas tout seul. Pornhub utilisant des algorithmes pour mettre en avant certaines vidĂ©os, il faut adapter son contenu Ă  ce que le public recherche. Tout le monde ne finit pas en home du tube et c’est plutĂŽt dur de l’atteindre. Il existe Ă©normĂ©ment d’amateurs qui restent avec quelques centaines ou milliers de vues, bien insuffisant pour mĂȘme rembourser l’électricitĂ© qui a permis d’uploader la vidĂ©o.

    La créativité relancée dans le porno

    Cependant, des carriĂšres ont pris et des couples ou des amatrices ont sorti leur Ă©pingle du jeu. Ils sont devenus professionnels par la force des choses et gĂšrent aujourd’hui leur image comme des Youtubeurs cĂ©lĂšbres et des personnalitĂ©s d’Internet, postant sur les rĂ©seaux des images et des vidĂ©os pour promouvoir leurs contenus. Ces fameux Pornhubeurs et fameuses Pornhubeuses sont Bryci, Jenny Blighe, Leolulu, Mia Bandini, Lindsey Love et Michael Scott, Miss Banana, Ashley Alban, Xev Bellringer, Danika et Steve Mori et bien d’autres comme les Français et Françaises Ă  retrouver dans la catĂ©gorie Amatrices Françaises.

    Au-delĂ  de l’argent, de la cĂ©lĂ©britĂ© apportĂ©e par ce programme de Pornhub, il y a surtout une ouverture sur la crĂ©ativitĂ© dans le porno. Les amateurs ont pu s’exprimer sans censure et proposer les scĂšnes qu’ils souhaitaient montrer au monde. Cette rĂ©volution a donnĂ© un coup de fouet au X qui s’enlisait dans le trop mainstream ou le trop amateur et l’alternatif trop peu reconnu. Un nouveau porn est nĂ© entre amat et pro ; du semi-pro, mais avec le pouvoir de dĂ©cision entre les mains de celles et ceux qui sont Ă  l’image. Plus besoin de subordonner son image au traitement d’un producteur peu scrupuleux, ces amateurs ont dĂ©sormais le choix de mettre en ligne ce qu’ils souhaitent et de gĂ©rer leur reprĂ©sentation comme ils l’entendent. Une vraie libertĂ© apportĂ©e par le tube.

Retrouvez nos meilleurs sites de đŸ’â€â™€ïžAmateurs Pornhub đŸ’â€â™‚ïž